Les clowns ont toujours un échange avec un membre de l’équipe médicale (infirmière ou psychologue) avant de commencer le travail, afin de s’informer de l’évolution de certains enfants, de reprendre le contact avec la vie du service après quelques jours consacrés à des activités artistiques extérieures.

Une façon aussi de se glisser dans l’univers médical sans pour autant demander à connaître tout le passé de l’enfant. Que doivent-ils savoir et que vaut-il mieux ignorer pour oser approcher en toute décontraction et sérénité ? Quelle est la juste distance pour chaque enfant en particulier ?

Pour préserver cet esprit de bienveillance et d’attention dans leur travail, ils ont établi un code de déontologie qui définit le professionnalisme, le respect des convictions et des religions, les limites de l’expression artistique.

Voir le code de déontologie 2015 (codededeontologie pdf)