1. Les clowns proposent une animation théâtrale personnalisée et adaptée à chaque circonstance pour distraire, divertir et faire rêver les enfants malades et leur entourage.

 

  1. Le libre choix est donné à chacun de recevoir ou non la présence des clowns.

 

  1. La sécurité, le bien-être des patients seront garantis à tout moment que ce soit lors des jeux, des déplacements ou de l’utilisation d’accessoires.

 

  1. Les prestations de clowns se font dans le total respect des convictions religieuses, culturelles, sociales, politiques ou ethniques des enfants et de leur famille.

 

  1. Les clowns sont des artistes professionnels conscients de l’importance de la relation au malade. En plus d’une réelle faculté d’improvisation, ils ont une totale maîtrise dans un ou plusieurs métiers du spectacle : chant, conte, musique, jonglerie, magie…

 

  1. N’étant ni des thérapeutes ni des soignants, les clowns ne posent que des actes se rapportant à leur profession d’artiste dans le but d’accompagner les enfants souffrants ainsi que leur famille.

 

  1. En tant que professionnels, les clowns sont rémunérés, ponctuels et réguliers sur leur lieu de travail.

 

  1. La préférence sera donnée à une prestation en duo de clowns dont l’un d’eux aura déjà l’expérience d’une ou plusieurs années d’animation à l’hôpital.

 

  1. Les clowns se recyclent dans leur art par des stages, des séminaires, des lectures, des rencontres ou tout autre moyen d’adaptation et de progression professionnelle et personnelle.

 

  1. Les clowns travaillent au sein d’une équipe hospitalière et ont connaissance du monde médical comme : le respect des règles fondamentales d’hygiène, la compréhension des situations de douleur et d’angoisse, la communication aisée avec les soignants, la compréhension d’une anamnèse simple, la participation à un bilan annuel de l’activité avec l’équipe médicale.

 

  1. Les clowns respectent la confidentialité de la relation avec l’enfant, sa famille, le personnel hospitalier et n’entretiennent avec eux aucun rapport extra professionnel.

 

Les Clowns à l’hôpital, novembre 1997